Dans la même rubrique...

samedi 16 janvier 2016

Les fêtes japonaises

Les plus anciennes fêtes japonaises étaient liées à la nature, aux récoltes et donc aux saisons. Les âges de la vie sont aussi importants. Au cours du printemps (le 3 mars) était célébrée la fête des filles (ou fête des poupées. Le printemps se termine avec la fête des garçons, devenue la fête de tous les enfants, le 5 mai. Le symbole en est la carpe, qui représente le courage et l’ambition. A la fin de l’été on rend hommage aux anciens, après la fête de la Lune. Le Nouvel An est la fête la plus importante : les Japonais ont plusieurs jours de congé. Il y avait de nombreux jeux avec des cerfs-volants. Les cloches des temples sonnent à minuit et nombreux assistent au lever au soleil.