Nous avons lu…

Le vieux fou de dessin de François Place

Grâce à la lecture de ce livre nous avons découvert le Japon et ses traditions

Le sumo

Le sumo

Le sumo est un art martial qui existe depuis plus de 2000 ans au Japon. Les lutteurs (les sumotoris) sont des hommes énormes qui combattent sur le dohyo. Le but est de faire sortir son adversaire du cercle ou de lui faire toucher le sol. De nos jours les sumotoris sont de véritables stars dans leur pays.

Les fêtes japonaises

Les plus anciennes fêtes japonaises étaient liées à la nature, aux récoltes et donc aux saisons. Les âges de la vie sont aussi importants. Au cours du printemps (le 3 mars) était célébrée la fête des filles (ou fête des poupées. Le printemps se termine avec la fête des garçons, devenue la fête de tous les enfants, le 5 mai. Le symbole en est la carpe, qui représente le courage et l’ambition. A la fin de l’été on rend hommage aux anciens, après la fête de la Lune. Le Nouvel An est la fête la plus importante : les Japonais ont plusieurs jours de congé. Il y avait de nombreux jeux avec des cerfs-volants. Les cloches des temples sonnent à minuit et nombreux assistent au lever au soleil.

Les samouraïs

Entre 1185 et 1600 il y eut beaucoup de guerres au Japon. Les empereurs et les shoghuns avaient besoin de guerriers bien entraînés : les samouraïs. C’étaient des hommes de familles nobles qui se battaient toute leur vie pour leur seigneur en respectant un code : le bushido. Il devait être compétent, discipliné, brave, loyal, honnête, obéissant, avoir de l’honneur et être capable de se sacrifier. Ils s’entraînaient à monter à cheval, à manier le sabre et à pratiquer les arts martiaux. Quand le Japon fut en paix, les samouraïs s’occupèrent plus de l’administration.